Nederlandse versieEnglish version

Château de Digoine

Deutsche Versionversion Française



Histoire de Château de Digoine


Le château de Digoine fut construit vers 1233 par le seigneur Thibaut, et était à l´origine complètement entouré de douves: si l´on en croit un document du monastère Saint Symphorien d´Autun, c´était "une place imprenable... une maison d´oultremer (construite en pierre bleue) nommée Petit Digoine". Le seigneur Thibaut et ses descendants réussirent à résister aux différentes attaques du duc de Bourgogne, Charles de Montago (tué lors de l´attaque de Bussy en 1470). Le duc qui contrôlait alors le village voisin de Couches, ne pouvait accepter la résistance du château de Digoine.

Autour de 1400, le château devint la propriété du seigneur Guillaume de Damas. Sa famille, qui possédait déjà le grand château de Digoine à Palinges (plus au sud), n´avait aucune raison de venir habiter ici. En 1446, pour combler d´énorme dettes, la ruine de Petit Digoine fut vendue 1200 sous à l´homme nobele Oudot de Malain.

Château de Digoine (17ème siècle)Peu de choses nous sont connues des 16ème et 17ème siècles, si ce n´est qu´au 17ème siècle, le château fut agrandi par la construction de deux tours, dont l´une servant d´escalier. A cette période, le château change régulièrement de propriétaire (principalement des familles nobles). Vers 1730, le domaine appartient à la famille Falletan. La façade sud est transformée, toutes les fenêtres agrandies. Et en 1806, c´est Henriette Falletan qui vend le château, tombé en déclin, à monsieur François Louis, comte de Musy.

Le comte de Musy fait construire l´actuel escalier, la façade 19ème comportant deux tours, ainsi que les dépendances (la cour encadrée de deux corps de bâtiment, l´orangerie, le chenil et le pavillon de thé). Le comte de Musy était un chasseur invétéré, recevant chaque soir, et la rumeur dit que c´est sa passion qui le conduisit à la ruine. En 1883, le domaine - et ses énormes dettes! - revient à un filleul, le comte Charles de Prunelle. Sa femme aurait été alors la seconde femme la plus riche de France, et les dettes du comte de Musy purent être effacées grâce à la vente d´une énorme quantité d´or. Devenue veuve, la comtesse de Prunelle laissa le domaine à quatre neveux et nièces en 1859, parmi lesquels le comte Christian d´Aviau de Ternay, dont la famille était propriétaire du château de Rully depuis le 13 ème siècle. Le château de Digoine n´a pas été habité depuis 1930, à l´exception de quelques moines qui y séjournèrent durant la Seconde Guerre Mondiale.

En 2003, nous avons acquis le château et le jardin anglais de 11ha, et le voisin la ferme attenante. Les terres et les bois environnants sont encore propriété de la famille de Ternay.

Le château subit en ce moment une rénovation complète, la première depuis 1854. Les intérieurs sont principalement de la période du comte de Musy (1826-1877) et comportent entre autres: le grand escalier principal, une petite bibliothèque aux étagères arrondies, de très beaux vitraux, une ancienne chapelle avec des sculptures à taille humaine, de magnifiques parquets, des moulures aux plafonds et des corps de cheminée. Celui de la cuisine est daté de 1259.




Accueil Histoire Environs Chambres d´hôtes Maison de vacances Tarifs Photos Livre d´Or Itinéraire Contact Liens Nederlands English Deutsch